ETA

mardi 12 mai 2009

6300m - Avouez que vous n'avez pas sorti vos chapelets!!!

La météo ne s'améliore pas, et ne s'améliorera pas de sitôt: neige, froid et vent extrêmes... Pour les 10 prochains jours, aucune tentative de sommet n'est envisageable. Le temps est long, la nourriture est dégeu*, et le matin du 13 mai, ils doivent redescendre au Camp de Base à 5200 mètres pour espérer une météo plus favorable, parce que rester à 6300 mètres quand il fait vraiment froid la nuit, c'est assez pour gruger beaucoup de forces!

Au moins, les trois gars s'entendent toujours bien, et ont chacun leur tente tant qu'ils sont au BC ou au ABC, ce n'est qu'à partir du Camp 1 qu'ils partagent la tente! J'espère quand même qu'ils ont apporté un jeu de cartes!

*Quand je lui ai demandé c'était quoi la nourriture, il m'a répondu "d'la marde pis des patates", "ah non! pas encore des patates"... j'ai été rassurée de voir qu'il avait toujours son légendaire sens de l'humour!

4 commentaires:

  1. Salut aux heureux grimpeurs, d'après ce que je comprends la patate est populaire. J'imagine qu'une poutine de la belle province sera hors de question à votre retour. Je souhaite que tout s'éclaircisse pour vous et que vous puissiez faire l'ascension finale.

    Bonne chance!

    Yannick Boucher

    RépondreEffacer
  2. Je veux invite chez St-Hub au retour ! Et je laisse tous mes os à Marc-André pour qu'il puisse les gruger avec ardeur (oulala, les langues sales... je parle des os de poulet, bien sûr !).

    Merde pour le sommet (et des patates !)

    RépondreEffacer
  3. Ah! c'est bon les patates...c'est bon dedans le bedon!
    Un peu de mononc'Serge pour vous remontez le moral!
    Cé beau...je sors mon chapelet et tout le reste qui peut vous aider afin que mère nature vous libère de cette température et vous permettent d'atteindre ce sommet avec un sourire au lèvre, le yeux bien grand, la joie dans le coeur et les patates dans le bedon! :P

    RépondreEffacer